En première année, on découvrait la joie des amphis surpeuplés.....les cours magistraux avec le prof au micro.....
Et parfois, ça se mettait à siffler horriblement dans les haut parleurs....et tous les carrés se mettaient à crier....et l'appariteur arrivait pour régler le son...
Et moi....je me demandais pourquoi ils l'appelaient par son prénom en hurlant...et comment ils savaient comment il s'appelait: L'arsène....